ACQUISITION D’UNE ZONE DE PÊCHE

Par l’application du droit maritime international octroyant une souveraineté maritime de 200 milles nautiques de rayon à tout territoire habité , ce n’est pas le cas aujourd’hui …

Des quantités très importantes de poissons sont aujourd’hui pêchées dans ces eaux , sans qu’aucun droit de regard ne puisse être exercé selon la F A O ( Food and Agriculture Organisation ) des nations unies , 25.000 tonnes de thon de belle qualité albacore ( yellow fin ) sont capturées chaque année dans cette zone .

La souveraineté économique de 200 milles marins autour de l’atoll se traduirait par une zone exploitable de 430.000 Km2 soit l’équivalent du golfe de Gascogne ou de … 80 % de la superficie de la France .

L’accès à la zone exclusive de pêche des 200 milles soit 430.000 km2 est conditionné par le paiement d’un droit annuel à la tonne payé par l’armateur , additionné d’un complément payé par les états sur fonds publics( voir les droits payés aux Seychelles ) .

Parallèlement à ces constats , une aire de protection marine de la faune et de la flore sera constituée .

Enez Clipperton ® - Espace privé - Accueil - En haut

Claude Le Mestric - e-Réussir@BRETAGNE